AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Haku, le Serpent Blanc

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Haku



Messages : 1
Age : 20

MessageSujet: Haku, le Serpent Blanc   Dim 26 Oct - 9:05


Prénom : Haku
Nom (optionnel) : Gwyn Neidr
Surnom(s) (optionnel) : Le Serpent Blanc
Sexe : Femme
Race : Naga « Impure »
Age : 28 ans, soit approximativement 330 mues
Profession : Armurier

NB: je réalise le dessin pour mon avatar moi-même, alors il viendra un peu plus tard  Very Happy



Pour la moitié de sa personne, Haku ressemble à une jeune femme au visage pointu, doté de pommettes saillantes et de lèvres fines. Ses sourcils arqués surmontent des yeux verts presque phosphorescents, surnaturels, dont les pupilles sont fendues à l’image de celles d’un serpent, lui prêtant un regard hypnotique (non, je ne ferais pas la blague facile de Kâa et son « Aie confiannnncccce… »)

Par ailleurs, comme la plupart des Nagas, Haku n’entend pas très bien, et bien que sa vue soit meilleure que son ouïe, on ne va pas se cacher que ce n’est pas formidable dans l’obscurité. Au moins, elle voit assez pour voir où elle met les écailles. Elle se fie donc particulièrement à son « odorat », et il n’est pas rare de voir l’extrémité bifide de sa langue pointer entre ses lèvres.

Sa silhouette est plutôt sèche et anguleuse, sa poitrine discrète, et sa peau s’obstine à rester pâle –à son grand dam, car à moins de vouloir terminer en belle côtelette grillée, il vaut mieux qu’elle évite de s’endormir en plein soleil.

Elle ne possède qu’une seule paire de bras, et ses doigts se terminent par des griffes noires de huit centimètres, renforcées par une fine pellicule métallique appliquée sous les griffes. Habituée à leur présence, la Naga n’est pas gênée dans ses gestes, et peut en outre s’en servir comme armes (bien que cela ne reste que du dernier recours au corps à corps, et qu’une lame sera toujours plus efficace…). Ah, et ai-je omis de préciser qu’il lui arrive de les enduire de poison ? (Vicieuse, elle ? Non, simplement prévoyante…)

Ses cheveux, qu’elle porte plus bas que les hanches, sont d’un blanc argenté assorti à sa queue de serpent. Longue jusqu’à plus ou moins cinq fois la taille de son buste, elle n’est parée d’aucun motif. Absolument aucun. Ses écailles sont d’un blanc uniforme et couvrent, en plus de toute la partie basse de son corps, le haut de ses épaules, le dessous de ses seins, et forment des croissants de lune sur ses côtes.

Haku n’aime pas particulièrement s’habiller, mais sa sensibilité raciale au froid l’oblige à se couvrir dès que les températures baissent un peu, pour conserver le peu de chaleur que sa part humanoïde dispense. Elle portera généralement des vêtements amples, le plus souvent de couleur noire (pour avoir un peu plus chaud). Elle porte également quelques ornements qu’elle a créé elle-même, mais il va sans dire qu’elle préfère la création et la réparation d’armes et d’armures.




Si elle ne parait pas sympathique au premier coup d’œil –la faute à ses traits anguleux et son air un peu revêche-, Haku se révèle être d’un caractère assez entier…et peu féminin. Rire aux éclats, jurer comme une charretière lorsqu’elle rate quelque chose (si vous l’entendiez quand elle loupe une de ses tentatives de forge…) ou encore balancer quelques répliques bien senties pour clouer le bec à quiconque se risque à l’ennuyer, la serpentiforme ne s’en prive pas.

Néanmoins, sa franchise est une chose que l’on peut lui reprocher. Bien qu’elle sache que toute vérité n’est pas bonne à dire, elle a du mal à tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de parler...encore une chose à améliorer...

Mais le plus gros reproche, qu’on lui a fait le plus souvent…eh bien, c’est d’être littéralement tombée amoureuse de son métier. Quoi, « ce n’est pas grand-chose », vous dites ? Attendez, nous parlons tout de même d’une Naga qui n’éprouve pas de plaisir plus grand que de tordre et marteler des bouts de métal sur une enclume, les sourcils roussis par la chaleur. Qui n’a pas de satisfaction plus immense que celle de parvenir à former une arme dans le feu d’une forge. Qui ne connait pas d’autre fierté que de savoir faire quelque chose de ses dix doigts. Et qui pourrait oublier de manger et de dormir juste pour pouvoir terminer ce qu’elle a commencé.
C’est là une passion digne d’une passion amoureuse, qu’on lui a beaucoup reproché.

Mis à part la ferronnerie, il n’y a rien qu’Haku aime davantage que de lézarder au chaud, et il n’est pas rare de la retrouver enroulée sur elle-même tout contre un poêle, une cheminée, bref, tout ce qui produit de la chaleur. Vous ne la verrez jamais pointer le bout de son nez à l’extérieur en Hiver, sauf extrême urgence –et encore-, étant donné qu’elle le passe en quasi-hibernation made in Naga (comprenez montagne de coussins, feu, et coucouche écailles en rond).

Pour continuer dans ce qu’elle apprécie, la Naga ne dédaignera pas une bonne rasade d’alcool, bien que cela ne se résumera qu’à une et pas deux : une journée dans sa vie à dorloter sa gueule de bois, avec la langue pâteuse et les oreilles pleines de coton lui a suffi.




Quelle est l'histoire de ce personnage ? Son passé, son passif ? Ses désirs, ses connaissances... ?



5 niveaux de compétences à répartir (6 pour les humains)

Compétences Communes

Artisanat (Armurier) :
-Apprenti : 2

Physique :
-Endurance : 1

Compétences Raciales

Premier Pallier :
-Pureté du Sang : 1
-Sens Reptiliens : 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://entre-vie-et-mort-rp.forumtwilight.com/
 
Haku, le Serpent Blanc
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les frères du serpent .
» Liste d'armée à 1500 pts "La morsure du Serpent"
» Les serpent cardinaux
» La femme au Serpent
» la poigne du serpent spectral !!!!!!!!!!!!!!!!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maynlie ::  :: Registre-
Sauter vers:  
Google