AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Epidémie] Premiers symptômes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marionnettiste
MJ
avatar

Messages : 153

MessageSujet: [Epidémie] Premiers symptômes   Dim 13 Oct - 15:35

L'auberge de la Mouette Riante jouissait ce soir là d'une agitation toute particulière. Plus tôt dans la nuit, un incident s'était produit sur les quais et la plupart des marins et dockers présents sur les lieux, avaient décidé d'aller trouver un peu de réconfort dans la très renommée, auberge de Pepi Epiphane.

La belle Naga croulait donc sous le travail ce soir, et s’évertuait à satisfaire au mieux sa clientèle... Et curieuse de nature, d'en apprendre un peu plus sur ce qu'il s'était passé. Et elle sut immédiatement auprès de qui s'adresser, quand elle vit entrer Jack Longknife, en compagnie de deux autres marins. Jack était un ami de longue date, et un client régulier. Peut être un peu timide et faiblard. Mais cela la changeait tellement des braillards qu'elle avait coutume de côtoyer.

La mine de ce dernier était sombre, tout comme celle de ces deux acolytes d'ailleurs! ... Il était plus que temps qu'elle vienne le consoler. Ondulant en sa direction, elle posa sans aucune gêne, ses deux mains sur ses épaules, pour tourner autour de lui.




" Hey! Salut mon bel intello! Je ne t'avais jamais dit qu'il était interdit de tirer une gueule de trois pieds de long dans mon établissement ? "

A cette réflexion, Jack voulut bien offrir un timide sourire à son amie, avant de retirer gentiment les mains qu'elle avait posée sur lui.

" Désolé Pepi... Je suis content de te voir, mais j'ai encore un peu de boulot pour ce soir..."

"Il s'est passé quelque chose ?"

"Non... Rien de bien inquiétant pour toi... Un bateau s'est échoué sur les quais. Il y a eu... quelques pertes. "

La Naga sortit fit virevolter sa langue bifide autour du jeune homme, le sentiment qu'il ne lui disait pas tout... Mais elle le connaissait, et elle savait qu'il ne dirait rien de plus s'il avait décidé de ne pas le faire. Elle tapota alors le dos de son ami, en guise de consolation rapide, tout en concluant.

" Mon pauvre chou... 'Faut pas te mettre dans des états comme ça ! Les accidents, dans cette ville pleine de machos et de maladroits, je peux te garantir que ça arrive. T'étais juste au mauvais endroit au mauvais moment, non ? "

" On peut dire ça oui... "

Il offrit alors un Naga un baiser sur sa joue, et reprit la parole. Les Marins, à côté eux, avaient préféré rester discrets le temps de ces retrouvailles. Ils n’avaient de toute façon pas vraiment la tête à faire des commentaires eux même.

" Pepi, tu peux être un amour et nous servir trois verres de ton meilleur Rhum ? On a eu pas mal d'émotions... Si tu pouvais également envoyer quelqu'un chercher des filles... Je crois que ça réconforterait pas mal de monde dans cette auberge ce soir."

La Naga ne chercha pas plus longtemps à comprendre et s’exécuta. Elle poursuivit ensuite son travail, jetant de temps à autre un regard à Jack, qui semblait être en pleine conversation avec les deux marins, et couchait des notes sur un carnet.

Après l'arrivée des filles, la soirée se poursuivit jusqu'à tard dans la nuit, dans une ambiance un peu plus joyeuse. Quelques chambres furent même louées pour permettre aux filles d'arrondir un peu plus leur salaire de ce soir.

Le lendemain matin. Pepi se réveilla fiévreuse... Probablement avait-elle attrapé un coup de froid la veille. En témoignait la quinte de tout qui la prit en sortant de sa couche. Allons bon... Il ne manquait plus que ça... Elle en serait quitte pour fermer son établissement une fois que les clients de la nuit passée auraient débarrassé les chambres. Au moins le temps d'aller mieux.

Ce fut donc légèrement grelottante qu'elle descendit préparer les petits déjeuners, avant de laisser une pancarte pour informer la clientèle extérieure que l'auberge serait fermée pour la journée. Elle attendit enfin que chacun de ses clients descendent afin de prendre une collation avant de quitter les lieux.

Le moins que l'on pouvait dire, c'est que contrairement à la veille, l'ambiance était plus que silencieuse. Tout le monde avait une mine franchement patraque... Mais pour le moment, elle mettait plutôt cela sur le compte d'une gueule de bois collective après la nouba de la nuit dernière. Et comme c'était loin d'être la première fois que cela arrivait, elle ne s'en inquiéta pas plus que ça.

Si ce n'était que quelques-uns toussaient franchement également... Inutile de se demander d'où avait pu provenir sa crève ! Si ce salopard de tenancier de maison close lui avait refilé des filles malades, il allait l'entendre !

Enfin... Le dernier client venait de régler sa note, et elle allait bientôt pouvoir retourner se reposer. Se remettant à tousser, elle retourna alors dans la partie privée de sa bâtisse, et fit un petit crochet par la salle d'eau afin de se rafraîchir un peu. Après s'être arrosé le visage, et repoussé sa longue chevelure vers l'arrière, elle se figea alors en voyant son reflet dans le miroir... Et c'est d'une main légèrement tremblante qu'elle approcha la main de son visage.

Sur le coin droit de son front, une curieuse et difforme tache noire avait fait son apparition. Lorsque son index toucha cette dernière, elle dut le retirer bien vite, prise sous le coup d'une douleur supportable mais surprenante. Elle ne se rappelait pourtant pas s'être battu récemment... en tout cas c'était assez moche à voir... Et ça ne ressemblait pas vraiment à un bleu...

Ce n'était probablement rien de méchant, mais elle décida de profiter du coup de froid dont elle souffrait également pour aller demander l'avis d'un médecin. Elle en connaissait une justement qui était assez connue dans le coin... Une certaine Nina Grinfelt.

S'armant d'un châle bien chaud pour sortir, elle quitta donc l'auberge de la Mouette Riante, afin de se rendre directement chez la doctoresse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Epidémie] Premiers symptômes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Commandant Zakhar Tchernychev du XVIIIe Premiers-nés Vostroyens
» Le Seigneur des Forêts et les Premiers Druides
» [PEIN] Mes premiers ES
» Les premiers pas ...
» Mes premiers dessins

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maynlie ::  :: Auberge :: La Mouette Riante-
Sauter vers:  
Google